sábado, 16 de julio de 2011

Dieciséis

Ya puse algo de Aldebert aquí, de su disco "Enfantillages". Este hombre tiene un punto como de personaje de comic que me da buen rollo instantáneo cuando le veo, y en este video no puedo evitar pensar en "Ratatouille", aunque no tengo claro si es la rata Remy o el larguirucho de Linguini...



Des mots des phrases qui
Ne font grossir que de l'âme
J'ai plus envie d'écrire
Une chanson d'amour à l'aspartame

Sentiments lights, édulcorants
J'n'ai jamais été très fan
D'émotions à 0%
D'une vie sous cellophane
Les queues de joies
Les quignons de peine
On les met quand même

Relever le goût, la saveur
Pas d'amour artificiel
Retrouver l'appétit du bonheur
Pas de régime sans elle

Plus d'étreinte
De ferveurs à la diète
Pas d'embrassades au régime
Nulle intention d'affiner les silhouettes
De parties de pêches à la ligne
J'ai les yeux plus gros que le ventre
La tendresse en étendard
Mettre l'enthousiasme au centre
Du cœur dans les épinards
Les trognons d'extases et les miettes
Jamais on les jette

Relever le goût, la saveur
Pas d'amour artificiel
Retrouver l'appétit du bonheur
Pas de régime sans elle

Faîtes revenir à feu doux les souvenirs d'août
Laisser reposer les malentendus
Servir en salade les fruits défendus
Si ça tourne au vinaigre et que ça fermente
Mélangez les lèvres au diabolo menthe

Relever le goût, la saveur
Pas d'amour artificiel
Retrouver l'appétit du bonheur
Pas de régime sans elle...

0 comentarios: